Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

SEVEN WONDERS INFOGRAPHIC

Horizontal infographics

7 CONTINENTS

Horizontal infographics

A2 - ABENTEUER AUTOBAHN

Horizontal infographics

EUROPE PHYSICAL MAP

Horizontal infographics

TEN WAYS TO SAVE WATER

Horizontal infographics

GRETA THUNBERG

Horizontal infographics

FIRE FIGHTER

Horizontal infographics

Transcript

L'évolution de l'ergographe

1800

Premiers instruments physiologiques dynamographe

1800-1903

L'ergographe, un instrument physiologiques permettant de mesurer la fatigue musculaire de l'individu

1890

Ergographe à système automatique d'enregistrement de Lombard

1903

L'ergographe simplifiée de Dubois

1880

1er Ergographe d'Angelo Mosso

1897

Ergographe à ressort de Benet

1900

Ergographe isolant efficacement le doigt testé de Porter

On peut noter que malgré les améliorations apportées à l'ergographe de Mosso (1880), cette version originale a été le plus fréquemment utilisé pour les études faites concernant la physiologie en raison de ses caractéristiques uniques ainsi que ses propres avantages

+

+

+

+

+

+

Ces instruments sont utilisés pour mesurer les différents phénomènes physiologiques tel que la fatigue musculaire, la force musculaire… Ils sont essentiels pour les médecins et les chercheurs dans la compréhension du fonctionnement du corps humain.

Cette amélioration a permis de remplacer une mesure manuelle de la fatigue par un enregistrement automatique à l’aide d’un mécanisme intégré permettant d’améliorer ainsi l’efficacité et la précision de l’ergographe.

Cette vraie innovation englobe un ergographe appliquant l’utilisation d’un ressort ainsi que d’un système d’enregistrement continu et uniforme sur papier sans fin. De plus, l’ergographe est plus ajustable et adaptable à différents tailles de main.

L’ergographe de Mosso à été une innovation dans l‘étude de la physiologie permettant de mesurer la fatigue musculaire chez l’individu lorsqu’il répète un même mouvement d’un membre du corps plusieurs fois (tel que le doigt).

Critiqué par la fait que le doigt n’était pas assez isolé et que le poids constant n’était pas forcément adapté à la force musculaire de l’individu, cet ergographe a permis d’augmenter la précision en isolant le doigt grâce à un dispositif fixe et en optant pour l’utilisation d’un ressort à la place d’un poids fixe.

Cet ergographe permet encore plus d’isoler le doigt testé en accolant le 2ème, 3ème et 4ème doigt avec des bandes à un support en bois, ce qui permet encore plus de précision dans les résultats de l’ergographe.