Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le port de Séville est choisi au XVI° siècle par les souverains espagnols pour être le point de départ et d'arrivée vers l'Amérique. Les richesses du "nouveau monde" sont ainsi contrôlées. Le port de Séville est situé le long du fleuve Guadalquivir, au sud ouest de l'Espagne.Pour découvrir le port de Séville au XVI° siècle et compléter le tableau clique sur les différentes repères
Ce pont flottant a été construit lorsque la ville était sous domination arabo-musulmane
Le fleuve est l'axe qui mène du port à la mer méditerranée. Le port est à l'intérieur des terres, protégé des attaques. C'est également un chantier naval où de nombreux bateaux sont construits
On aperçoit du blé, de nombreuses charettes. Les marchandises telles que le blé, l'huile, des vêtements, des animaux, des outils en métal sont chargées sur les navires en partance vers les colonies.
La casa de contratacion est le point de passage obligé à l'arrivée des navires : il faut payer l'impôt royal sur les marchandises rapportées des colonies. L'or est stocké dans la torre del oro, l'argent dans la torre de la plata.
Casa de contratacion
Torre de la plata
Torre del oro
la description de la ville par Alonso Morgado (auteur espagnol vivant à Séville)«C’est une chose admirable et que l’on ne voit dans aucun autre port que les charrettes à quatre bœufs qui transportent l’immense richesse d’or et d’argent en barres depuis le Guadalquivir jusqu’à la Casa de Contratación. [...] C’est merveille que de voir les richesses qui s’accumulent dans beaucoup de rues de Séville, habitées par des marchands de Flandre, de Grèce, de Gênes, de France, d’Italie, d’Angleterre et autres régions du nord de l'Europe.Alonso Morgado, Histoire de Séville, 1587.