Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

eglise saint michelle de vaucelles

Contextualize your topic

En quoi cete eglise est-elle une eglise paroissiale?

Histoire

L'histoire a donc commencé par une église romane, reconstruite dans la seconde moitié du XVe siècle et agrandie pour répondre à l'augmentation de la population de la paroisse. L'édifice a été construit avec de la pierre calcaire principalement(pierre locale) Le chœur de Saint-Michel est daté du XVe siècle, tandis que les voûtes et la nef sont du siècle suivant. L'église offre ainsi le profil instructif d'un édifice en partie rebâti après la guerre de Cent Ans.La date de la fondation de l'église est incertaine. La construction aurait comencé vers le XIIème siècle et aurait été achevé vers XVIIème siècle. La fondation de Saint-Michel de Vaucelles ferait donc partie du mouvement d'essor des paroisses urbaines de Caen caractéristique de la deuxième partie du Xème siècle et de la première partie du XIème siècle. La partie la plus ancienne de l'édifice actuel est le clocher roman qui date probablement du règne de Henri 1er Beauclerc, époque ou sont reconstruits la plupart des édifices religieux de Caen.Saint-Michel de Vaucelles est aujourd'hui l'une des églises de la paroisse de la Sainte-Trinité de Caen.

elements de l'eglise

Architecture

L'église saint michel de vaucelles est constitué d'un clocher roman remontant au XIIème siècle, un clocher octogonal au niveau de la facade datant de 1780 et d'un chevalet plat

architecture extérieur

Architecture

La facade de cette église est de style classique, la facade est en symétrie harmonique ce qui rapelle la trinité.Le clocher est octogonal

Le chevet plat, en photo ci-dessous, présente trois grandes fenêtres de style gothique rayonnant dont les réseaux diffèrent. À l'heure actuelle, ils reçoivent une vitrerie très stylisée, réalisée en 1946 par un atelier bayeusain

Le clocher roman datant du XIIe siècle est l'élément architectural le plus intéressant de l'édifice. Il s'agit en fait de toute une tour romane.Elle comprend trois étages. Celui du bas ne présente, sur l'extérieur, qu'une petite ouverture en plein cintre dans un mur nu. (Une photographie de la partie intérieure, visible plus bas, donne une idée de l'impressionnante épaisseur du mur.) L'ornementation romane de la tour n'intervient qu'à partir du deuxième étage, faisant contraste avec la simplicité de sa base. Lefèvre-Pontalis souligne que ce contraste était voulu par les architectes normands et qu'on le trouve dans bien des clochers du Calvados. C'est donc au deuxième étage que commence le réseau d'arcatures. Sur le côté sud, on y voit cinq baies très allongées et sans ornement.

architecture interieur

Architecture

Ceci est un plan au sol de l'église saint michel de vaucelles sur lequel on peut voir la base de l'église.

Sur cete photo nous pouvons voir une vue d'ensemble de la nef et du choeur de cete eglises, dès l'entrée nous pouvons voir le profil des piles de la nepf difèrent au nord et au sud.Cette caractéristique, assez rare, s'explique en général par une construction étalée sur plusieurs périodes ou, peut-être ici, par la volonté de l'architecte de contrer la poussée du clocher par des piles voisines renforcées. Ce qui dénoterait un homme prudent ne voulant prendre aucun risque.

Sur cette photo nous pouvons voir le choeur et nous consatons que sa voûte s'élève bien plus haut que celle de la nef. S'étalant, comme la nef, sur quatre travées, le chœur est à deux niveaux. Au premier, les piles présentent, au nord et au sud, les mêmes différences que celles de la nef : au sud, les piles massives poursuivent jusqu'au sol la mouluration de l'arc (à l'exception de l'arc roman) ; au nord, ce sont les mêmes piliers ondulés que dans la nef. Ce premier niveau se poursuit par un haut mur nu. Le second niveau, distingué de petites fenêtres sous les ogives, reçoit la retombée des voûtes. La séparation est marquée par un élégant bandeau de feuillage typique du gothique flamboyant. Ce bandeau s'interrompt entre chaque fenêtre par une console sculptée de même style où se rejoignent les retombées des ogives.

architecture interieur

Les sculptures

Les clés de voûte de la nef et des bas-côtés. Elles sont nombreuses dans l'église et leurs thèmes sont très variés. Si la nef reçoit des clés pendantes, assez banales, en forme de fleur, les bas-côtés sont ornés de clés très travaillées illustrant la Passion, l'Archange Michel, des anges... Il faut prendre son temps pour les repérer et les admirer car, dans les bas-côtés, les clés de voûte sont toujours plongées dans la pénombre.

Les trois clés pendantes

architecture interieur

Le vitrail de la Crucification/du Souvenir

Le Vitrail de la Crucifixion ou du Souvenir est un très riche vitrail, réalisé par l'atelier bayeusain Sagot et Jondot en 1946, qui multiplie les thèmes relatifs à la seconde guere mondiale : d'un côté les combattants (armée de terre, aviateurs, marins, partisans) ; de l'autre, les victimes de la guerre (prisonniers, blessés, travailleurs forcés, déportés, torturés, fusillés) ; mais aussi les bombardements, la famine et la misère. Si le drapeau de la France libre domine toute la composition, on n'en remarque pas moins, en grand format, le drapeau du Brésil, pays entré en guerre contre l'Allemagne nazie à la suite d'attaques de navires par les sous-marins de l'Axe. Le personnage de la Mort, sur la partie gauche du vitrail, est habillé de l'aigle germanique et de la croix gammée.

Conclusion

​L'église Saint-Michel de Vaucelles à Caen est considérée comme une église paroissiale pour plusieurs raisons, premièrement sa localisation elle est située au cœur du quartier de Vaucelles à Caen, servant ainsi de lieu de culte central pour la communauté locale résidant dans cette zone géographique. Puis sa taille, bien que l'église puisse être impressionnante, elle est généralement de taille plus modeste par rapport à une cathédrale ou une abbatiale, ce qui correspond mieux aux besoins d'une communauté paroissiale locale. il y a également son objectif principal qui est de servir la communauté locale en tant que lieu de culte régulier, où les paroissiens peuvent assister à des messes, des baptêmes, des mariages et d'autres cérémonies religieuses. Et enfin son histoire, les églises paroissiales étaient souvent établies pour répondre aux besoins spirituels des habitants d'une région spécifique, et l'église Saint-Michel de Vaucelles a probablement joué ce rôle depuis sa fondation. ​ Pour conclure, l'église Saint-Michel de Vaucelles remplit les critères traditionnels d'une église paroissiale en servant la communauté locale de Caen depuis sa construction. ​

Did you know? We retain 42% more information when the content has movement. It may be the most effective resource for capturing your audience’s attention.