Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Parcours DE GAULLE

Classe défense de Sophie STROBEL, Lycée Jeanne d'Albret, Saint-Germain-en-Laye

2023-2024

Découvrez notre travail!

Présentation du parcours par la Fondation

Première étape : Redécouvrir De Gaulle

Novembre : Première fois à la fondation

Nous nous sommes rendus à la fondation De Gaulle pour découvrir qui était De Gaulle. Voici des photographies et une chronologie interactive de la vie de ce grand homme.

Pour vous De Gaulle, c'est ?

Nuage de mots réalisé par les élèves de 210

1958

1944

1916

18 juin 40

1970

1968

Seconde guerre mondiale

1890

De Gaulle : Un homme dans son siècle

Première guerre mondiale Verdun

Verdun

Entre-deux-guerres

L'appel

DéfaiteOccupation

GPRF

IVème République

Traversée du désert

Vème République

Mort

+ info

‘A mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur..’De Gaulle

+ info

Deuxième étape :Découvrir l'ORATEUR De Gaulle

Les élèves découvrent de grands discours de De Gaulle et analysent les procédés par lesquels il réussit à convaincre et à persuader son auditoire.

Photographie de S.Strobel, tous droits réservés

Conférence de Mme Junien-Lavilleroyle vendredi 8 décembre.

Troisième étape :Préparation du concours d'éloquence

Les élèves découvrent une rivière de citations et choisissent celle qu'ils souhaitent défendre.

Quatrième étape :Découvrir Colombey-les-deux-Eglises

Dernière étape :Devenir soi-même un ORATEUR, une ORATRICE

Discours de Gabrille, Alyssa et Valentine (T.9)

Discours de Violeta, Raphaël et Grégoire (210)

Un grand merci à tous nos partenaires qui l'ont rendue possible.

Les élèves de terminale ont reçu le 2ème prix, ceux de seconde arrivent 4ème. Nous les en félicitons. Pour tous et toutes, ce fut une très belle expérience.

Une enfance française

Charles André Joseph Marie de Gaulle est né le 22 novembre 1890 à Lille. Troisième enfant d'Henri et de son épouse Jeanne. Charles grandit dans une famille catholique, extrêmement patriote dans l’amertume de la défaite de 1870. Il a quinze ans lorsqu’il écrit un récit dans lequel il se décrit en « général de Gaulle » sauvant la France, témoignage d'un patriotisme précoce. Il a son père comme enseignant chez les jésuites au collège. Après une année de préparation au collège Stanislas, il entre 119e sur 221 à l’École militaire de Saint Cyr en 1908. Il en sort diplômé en 1912, se classant à la 13e place. Cette réussite lui assurait une place dans la cavalerie, le corps le plus prestigieux, pourtant il rejoint le 33e régiment d’infanterie et obéit aux ordres du colonel Pétain. (Thomas, 210)

La mort du général

Le père de la Vème République s’est éteint le lundi 9 Novembre 1970, à l’âge de 79 ans dans sa maison de la Boisserie, dans sa ville natale : Colombey-les-deux-Eglises (Hautes-Marnes). Le 12 novembre 1970, lors de ses funérailles, le Président de la Rébublique française, Georges Pompidou déclare : « la France veuve ». Le Général De Gaulle est enterré dans la cité colombéenne. Le jour de ses obsèques, une grande partie du conseil des ministres était présente et consacré au deuil national. Le Président de la République, Georges Pompidou donne lecture au conseil des dernières volonté du Général, écrites le 16 Janvier 1952 concernant les Obsèques à Colombey. Le jour de son Enterrement, les membres du gouvernement assistent à une messe dans la Cathédrale de Paris, Notre-Dame. Ses proches, ses amis, sa famille ainsi que des gens du monde entier sont venus lui rendre un dernier Hommage dans sa ville natale, et dans toute la France. Le 12 novembre 1970, 100 000 personnes se rendent jusqu’à sa ville natale lui rendre un dernier hommage. Au même moment, près d’un demi million de personnes sont également présentes en sa mémoire sur les Champs-Elysées.

Photographies réalisées dans le bureautous droits réservés

La géographie, ça sert aussi à faire de la politique

Ce globe présentdans le bureau du Général de Gaulle, lui a été offert lors de sa victoire aux élections à la présidence de la France en 1958. Il est le symbole de la victoire et du pouvoir du général. Pendant sa « traversée du désert », il a en effet effectué de nombreux voyages dans les colonies françaises ou il était très populaire, ce qui a encore assis son aura politique. D'autres cartes de la France sont aussi visibles dans son bureau. En effet, elles représentent les différents départements où son parti est majoritaire mais aussi ceux dirigés par des élus du RPF. Grabriel, 210.

L'expérience de la guerre et de la captivité

Le 2 mars 1916 à Verdun, Charles de Gaule se trouve au fort de Douaumont. Il essaye de défendre le fort comme il le peut, mais finit par se faire encercler par les Allemands avec le reste de sa compagnie. Il reçoit un coup de baïonnette à la jambe. Il est alors capturé. Cette expérience de la captivité est très traumatisante pour lui car il ne peut plus être au côté de ses soldats. C’est pourquoi, il tente sans succès par 6 fois de s’évader, raison pour laquelle il séjourne successivement dans plusieurs camps de prisonniers : Osnabrück, Neisse, Scucsyn, Ingolstadt, Rosenberg, Passau, Wülzburg et Magdebourg. Il s’évade par pensée, en réfléchissant aux erreurs de l’armée française et organise des conférences pour les autres officiers prisonniers. Ces camps son le berceau de sa pensée politique. Grégoire et Dieynaba

De Gaulle : l'écrivain

Le Général De Gaulle a écrit plusieurs ouvrages : les Mémoires de guerre qui se divisent en trois tomes et les Mémoires d’espoir, inachevées. Les trois tomes des premiers s’intitulent L’Appel, l’Unité et Le Salut. Ils furent respectivement écrits en 1954, en 1956 et en 1959. De Gaulle y expose l’histoire de la FFL au cours de la seconde guerre mondiale et y fait l’éloge de la grandeur de la France et de sa culture : « […] A mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur. » Les mémoires d’espoir ont été publiées inachevées, à sa mort, en 1971, Charles De Gaulle y raconte son arrivée au pouvoir et la création de la Vème république en 1958. Il racontera sa dévotion politique pour son pays et la raison pour laquelle il se considère comme le père de la renaissance de la France : « […] malgré la résistance que les Etats étrangers opposeront à la grandeur renaissante de la France, je vais, pour la servir, personnifier cette grande ambition nationale. »

Got an idea?

Use this space to add awesome interactivity. Include text, images, videos, tables, PDFs... even interactive questions!Premium tip: Get information on how your audience interacts with your creation:

  • Visit the Analytics settings;
  • Activate user tracking;
  • Let the communication flow!

Got an idea?

Use this space to add awesome interactivity. Include text, images, videos, tables, PDFs... even interactive questions!Premium tip: Get information on how your audience interacts with your creation:

  • Visit the Analytics settings;
  • Activate user tracking;
  • Let the communication flow!
Le char

Charles de Gaulle aimait la modernité. Il appréciait les nouveaux véhicules de guerre créés à la fin de la Première Guerre mondiale. Cette révolution techniqu avait totalement changé les stratégies militaires déployées jusqu'alors. Entre 1937 et 1939, il sert au 507ème régiment de chars en tant que lieutenant-colonel dans la ville de Metz au Nord-Est de la France. Il a ardemment défendu le développement du char dans le dispositif de défense de la France car il avait senti son rôle décisif dans la guerre à venir, mais ses supérieurs ont refusé de le suivre. Ce manque de discernement explique en grande partie la défaite de 40. Le char exposé à la fondation Charles de Gaulle dans le bureau est un cadeau offert comme symbole pour son amour pour les chars. Il est exposé au dessus de son armoire dans laquelle se dresse la machine à écrire sur laquelle a été tapé pour l’appel à la Résistance de 1940. Antoine, Frida, 210

La Résistance et Jean Moulin

Jean Moulin est un résistant français né en 1899 et meurt le 8 juillet 1943. Envoyé par le Général De Gaulle pour réunir les principaux mouvements de la Résistance française, il crée et dirige le conseil de la Résistance. Arrêté à Caluire dans la banlieue de Lyon par dénonciation, il est torturé puis déporté au siège de la Gestapo de Paris mais il meurt de ses blessures dans le train de sa déportation à la frontière de l’Allemagne le 8 juillet 1943. Jean Moulin est considéré comme l’un des principaux héros de la Résistance, il est fait compagnon de la libération en 1942, nommé général de brigade à titre posthume de la libération. Un cénotaphe (monument funéraire) lui est dédié au Panthéon, son corps n’ayant jamais été identifié avec certitude, l’urne qui s’y trouve ne contient que les cendres présumées de Jean Moulin.Ferdinand et Lucas, 210

  • Premièrement, elle représente la Lorraine, région maintes fois occupée par les Allemands et patrie de Jeanne d’Arc.
  • Ensuite, cette croix, symbole de liberté, s’oppose à la croix gammée nazie, symbole de barbarie et d’oppression.
  • De plus, les armes du 507ème régiment de chars de combat que commandait le colonel de Gaulle en 1937-1939 comportaient une croix à double traverse.
  • Enfin, elle est simple à dessiner, ce qui rend sa diffusion facile. Elle est souvent associée au le V de la Victoire.
De Gaulle l’utilise pour rallier les différents mouvements de Résistance et la population. Dans la France occupée, la croix de Lorraine devient l’emblème de la France libre dès 1940, grâce aux émissions de la BBC et aux tracts parachutés. Puis, plus généralement, la croix de Lorraine apparaît comme le symbole de l’unification nationale sous l’égide de De Gaulle. Après la guerre, on retrouve la croix de Lorraine sur de nombreux monuments aux morts français de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, quand on voit la croix à double traverse, on l’associe surtout au gaullisme.
Les symboles de la Résitance par Pierre et Oscar

La croix de Lorraine est l’un des symboles de Charles de Gaulle mais aussi de la Résistance française. Elle incarne la Résistance pour plusieurs raisons :

Le 18 juin 1940, Charles de Gaulle fait le choix de la résistance. Son appel radio envoyé sur les ondes de la BBC depuis Londres est une réponse à celui de Pétain daté du 17 juin. Contrairement à lui, il refuse de cesser le combat et appelle au contraire à le poursuivre depuis Londres. Les conditions de diffusion sont très difficiles, en effet, la diffusion de l’appel du 18 juin a failli être refusé par un Churchill soucieux de déplaire au maréchal Pétain. L'appel, d'abord destiné aux militaires et aux spécialistes de la guerre devient le symbole et le signe de ralliement pour tous les résistants et résistantes. Il n’a cependant pas été enregistré. Il n’en reste que le brouillon, conservé à la fondation De Gaulle. Il a très peu été entendu car à l’époque, De Gaulle est assez peu connu du grand public. Conscient de son importance, le général De Gaulle enregistre une variante du discours du 18 juin, le 22 juin 1940. Plus tard, le 2 juillet 1940, un autre discours, similaire aux deux précédents est filmé. Après cet acte d'insubordination, le général de Gaulle est condamné à mort en août 1940.Il aura donc tout sacrifié pour son peuple et aura donné aux Français et Françaises l’espoir. Ambre, Violeta, Aydan, 210.

La radio : coeur battant de la résistance

Un modèle de simplicité

Le contraste entre le bureau de De Gaulle à l'Elysée et celui-ci est très frappant.

Le régime de Vichy a été dirigé par le Maréchal Pétain, ancien héros de la Première Guerre mondiale après la défaite de la France en 1940 après que l’Allemagne a pris possession de la moitié nord et ouest du pays nommée la zone occupée. Le Maréchal proclame l’Etat français et s’installe dans la ville de Vichy, avec son gouvernement, d’où l’appellation « Régime de Vichy ». Il est en zone dite libre. Ce nouveau régime politique met fin à la IIIe République. Le 11 et 12 juillet 1940, le maréchal Pétain crée sa dictature personnelle (en cumulant les pouvoirs exécutif-législatif et judiciaire), ses actes mettent fin à la République et à tout contre-pouvoir avec la suspension de l’Assemblée nationale. Les valeurs politiques traditionnelles : travail, famille, patrie sont mises en avant et remplacent la devise “Liberté, Egalité, Fraternité.”En octobre 1940, Pétain interdit aux Juifs de nombreuses professions et ils sont obligés de porter une étoile jaune dans la zone occupée pour se démarquer du reste de la population.L’Etat français aide les Allemands à arrêter les Juifs dans la zone occupée, notamment lors de la Rafle du Vel d’Hiv. Le 20 août 1944, le régime de Vichy prend fin. Le général de Gaulle prend la présidence du gouvernement provisoire de la République française (GPRF). Réhan, Adelaïde, 210.

La Traversée du désert

De 1946 à 1958, Charles de Gaulle vit sa « traversée du désert ». Cette période porte ce nom car c’est le moment où, défendant que la constitution de la IVème République en fait un régime faible, il s’éloigne de la vie politique française. Pour mettre ses idées en avant, il fonde en 1947 le parti politique du RPF, Rassemblement du Peuple Français, qui lutte pour renforcer le pouvoir exécutif français. Situé au 5 rue Solférino à Paris, le siège du RPF prend place au cœur géographique du Paris politique. De Gaulle y donnait réunion tous les mercredis à dix heures, habitude qu’il a gardée plus tard étant président, et qui est toujours d’usage au conseil des ministres. En 1955, Charles de Gaulle met fin au RPF et profite des années suivantes pour voyager. En 1958, en raison de la situation politique extrême et le climat de peur générées par la guerre d’Algérie, Charles de Gaulle prend la tête de la République et obtient de René Coty, le président de l’époque, les pleins pouvoirs. Ensuite, il ordonne l’écriture d’une nouvelle constitution, celle de la Vème République. La constitution est adoptée par référendum le 28 septembre 1958, avec 79,2 pour cent de « oui ». Enfin, il met fin à la guerre d’Algérie en lui accordant l’indépendance en 1962. AIME, 210

Got an idea?

Use this space to add awesome interactivity. Include text, images, videos, tables, PDFs... even interactive questions!Premium tip: Get information on how your audience interacts with your creation:

  • Visit the Analytics settings;
  • Activate user tracking;
  • Let the communication flow!

L'appel du 18 juin

Le 18 juin 1940, Charles de Gaulle fait le choix de la résistance. Son appel radio envoyé sur les ondes de la BBC depuis Londres est une réponse à celui de Pétain daté du 17 juin. Contrairement à lui, il refuse de cesser le combat et appelle au contraire à le poursuivre depuis Londres. Les conditions de diffusion sont très difficiles, en effet, la diffusion de l’appel du 18 juin a failli être refusé par un Churchill soucieux de déplaire au maréchal Pétain. L'appel, d'abord destiné aux militaires et aux spécialistes de la guerre devient le symbole et le signe de ralliement pour tous les résistants et résistantes. Il n’a cependant pas été enregistré. Il n’en reste que le brouillon, conservé à la fondation De Gaulle. Il a très peu été entendu car à l’époque, De Gaulle est assez peu connu du grand public. Conscient de son importance, le général De Gaulle enregistre une variante du discours du 18 juin, le 22 juin 1940. Plus tard, le 2 juillet 1940, un autre discours, similaire aux deux précédents est filmé. Après cet acte d'insubordination, le général de Gaulle est condamné à mort en août 1940.Il aura donc tout sacrifié pour son peuple et aura donné aux Français et Françaises l’espoir. Ambre, Violeta, Aydan, 210.