Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

LIZZO

Horizontal infographics

BEYONCÉ

Horizontal infographics

ONE MINUTE ON THE INTERNET

Horizontal infographics

SITTING BULL

Horizontal infographics

RUGBY WORLD CUP 2019

Horizontal infographics

GRETA THUNBERG

Horizontal infographics

Transcript

Abraham SKOROCHOD- une histoire européenne -

Genève, Suisse Abram rencontre Emma BENKISER, née à Neckarweihingen en Allemagne dans une famille de 12 enfants et travaillant en Suisse dans le service administratif d’une compagnie allemande. Le 16 octobre 1909 est né le premier fils d'Abram et de Emma BENKISER appelé Albert. Enfin, le 7 août 1911 est né leur deuxième fils Émile. La famille est établie à Genève (Plainpalais). L'année d'après, le 20 août 1910 Abram aurait obtenu son diplôme comme tailleur anglais à la Minister's Cutting Academy, à Londres.

Nowogródek (ou Navahroudak), Pologne/Russie (Biélorussie actuelle) Abram Icko Skorochod est née à Navahroudak le 2 ou le 24 décembre 1883. Il est le fils de Lejzez Skorochod et de Rosa Skorochod. La ville comptait environ 20 000 habitants dont au moins la moitié été juif parmi lesquels on compte Abram. Cependant Abram n'était pas pratiquant. Il serait parti principalement pour des raisons politiques. Selon des témoignages familiaux, il aurait fui avec Lénine, autrement dit en 1900. Néanmoins, une personne du nom d’Abram Skorochod figure sur la liste électorale de Kholmech pour les électeurs de la Douma de 1906 (Parlement) et une personne du nom d’Abraham Itskov Skorochod y figure également dans la liste de 1912 pour la ville de Vitebsk. Bien qu’on ne peut pas en être certain, il est peu probable qu’il s’agisse de notre Abraham compte tenu des dates et des villes, chacune situées à 350km de Nowogrodek/Navahroudak. (source : Lien )

suite

Illustration de la vie d'Abraham par Aleksandra (élève polonaise)

Vichy, France La famille Skorochod s'installe à Vichy en 1939 au 6 Rue de Flandre. Il tient une boutique comme tailleur au 8 Rue de Sornin appelé "English Tailor"(voir ci-dessous). Le 2 mai 1944, Emma est arrêtée à leur domicile. La même journée Abram et Albert son arrêtés dans leur boutique par la Gestapo pour des motifs raciaux. Leur magasin sera détruit et pillé (ci-dessous). Cependant, deux femmes ont été témoins de cet évènement Marie DEMISSIER (née à Clermont-Ferrand, vendeuse à la pastillerie de Vichy et vivant à la même adresse qu'Abraham) et Olga ABBO (née le 9 février 1921 à Monaco). Finalement, Emma, Albert et Abram sont emmenés à la prison de Moulins le 4 mai. Emma est relâchée et son fils Albert réussit s'évader grâce à l'aide de son meilleur ami et de la sœur de la témoin Olga. La sœur d’Olga, Germaine s’est par la suite mariée à Albert le fils d’Abraham. Après la guerre, Emma a continué à vivre à Vichy tandis qu’Albert (et Emile ?) sont retournés au 6 avenue de la paix à Strasbourg. Albert a continué à travailler comme tailleur comme son père.

Strasbourg, France Abram et Emma arrivent à Strasbourg en 1922. Ils se marient deux ans plus tard le 2 septembre 1924 et résident au 11 rue du Général Gouraud. Leurs témoins étaient Joseph Burval (marchand tailleur, 47 ans, Strasbourg) et Guillaume Lipski (photographe, 40 ans, Strasbourg). Le 16 juillet 1927 Abram Skorochod est naturalisé et obtient la nationalité française. Le 28 juillet de la même année le fils aîné d'Abram, Albert, obtient son diplôme de tailleur anglais. Ils déménagent, toujours à Strasbourg entre 1931 et 1932. La photo ci-dessus, datant des années 1970, montre le 6 avenue de la Paix (renommée en 1939 Avenue Neville-Chamberlain) soit l'immeuble où il tenait sa boutique comme tailleur. Le 6 avenue de la Paix est un immeuble acheté par Abraham grâce au succès acquis dans ses activités de tailleur. Il y a fait faire des travaux d’agrandissement (4ème + 5ème étage mansardé) en 1931. Le magasin était situé au 1 er étage et la famille vivait au 4ème. La famille doit quitter Strasbourg suite à l’ordre d’évacuation du 1 er septembre 1939. Selon les témoignages familiaux Abraham allait à des ventes aux enchères régulièrement pour acheter des lots de diamants. Il était connaisseur et conservait ceux de plus belle qualité avant de revendre les autres.

Drancy, France Arrivé à Drancy le 12 mai 1944, Abram est déporté à bord du Convoi 77 en direction d'Auschwitz II Birkenau.

suite

Illustration de la vie d'Abraham par Aleksandra (élève polonaise)

Vichy, France La famille Skorochod s'installe à Vichy en 1939 au 6 Rue de Flandre. Il tient une boutique comme tailleur au 8 Rue de Sornin appelé "English Tailor"(voir ci-dessous). Le 2 mai 1944, Emma est arrêtée à leur domicile. La même journée Abram et Albert son arrêtés dans leur boutique par la Gestapo pour des motifs raciaux. Leur magasin sera détruit et pillé (ci-dessous). Cependant, deux femmes ont été témoins de cet évènement Marie DEMISSIER (née à Clermont-Ferrand, vendeuse à la pastillerie de Vichy et vivant à la même adresse qu'Abraham) et Olga ABBO (née le 9 février 1921 à Monaco). Finalement, Emma, Albert et Abram sont emmenés à la prison de Moulins le 4 mai. Emma est relâchée et son fils Albert réussit s'évader grâce à l'aide de son meilleur ami et de la sœur de la témoin Olga. La sœur d’Olga, Germaine s’est par la suite mariée à Albert le fils d’Abraham. Après la guerre, Emma a continué à vivre à Vichy tandis qu’Albert (et Emile ?) sont retournés au 6 avenue de la paix à Strasbourg. Albert a continué à travailler comme tailleur comme son père.

Strasbourg, France Abram et Emma arrivent à Strasbourg en 1922. Ils se marient deux ans plus tard le 2 septembre 1924 et résident au 11 rue du Général Gouraud. Leurs témoins étaient Joseph Burval (marchand tailleur, 47 ans, Strasbourg) et Guillaume Lipski (photographe, 40 ans, Strasbourg). Le 16 juillet 1927 Abram Skorochod est naturalisé et obtient la nationalité française. Le 28 juillet de la même année le fils aîné d'Abram, Albert, obtient son diplôme de tailleur anglais. Ils déménagent, toujours à Strasbourg entre 1931 et 1932. La photo ci-dessus, datant des années 1970, montre le 6 avenue de la Paix (renommée en 1939 Avenue Neville-Chamberlain) soit l'immeuble où il tenait sa boutique comme tailleur. Le 6 avenue de la Paix est un immeuble acheté par Abraham grâce au succès acquis dans ses activités de tailleur. Il y a fait faire des travaux d’agrandissement (4ème + 5ème étage mansardé) en 1931. Le magasin était situé au 1 er étage et la famille vivait au 4ème. La famille doit quitter Strasbourg suite à l’ordre d’évacuation du 1 er septembre 1939. Selon les témoignages familiaux Abraham allait à des ventes aux enchères régulièrement pour acheter des lots de diamants. Il était connaisseur et conservait ceux de plus belle qualité avant de revendre les autres.

Drancy, France Arrivé à Drancy le 12 mai 1944, Abram est déporté à bord du Convoi 77 en direction d'Auschwitz II Birkenau.

Légende:

Photos

Genève, Suisse Abram rencontre Emma BENKISER, née à Neckarweihingen en Allemagne dans une famille de 12 enfants et travaillant en Suisse dans le service administratif d’une compagnie allemande. Le 16 octobre 1909 est né le premier fils d'Abram et de Emma BENKISER appelé Albert. Enfin, le 7 août 1911 est né leur deuxième fils Émile. La famille est établie à Genève (Plainpalais). L'année d'après, le 20 août 1910 Abram aurait obtenu son diplôme comme tailleur anglais à la Minister's Cutting Academy, à Londres.

Nowogródek (ou Navahroudak), Pologne/Russie (Biélorussie actuelle) Abram Icko Skorochod est née à Navahroudak le 2 ou le 24 décembre 1883. Il est le fils de Lejzez Skorochod et de Rosa Skorochod. La ville comptait environ 20 000 habitants dont au moins la moitié été juif parmi lesquels on compte Abram. Cependant Abram n'était pas pratiquant. Il serait parti principalement pour des raisons politiques. Selon des témoignages familiaux, il aurait fui avec Lénine, autrement dit en 1900. Néanmoins, une personne du nom d’Abram Skorochod figure sur la liste électorale de Kholmech pour les électeurs de la Douma de 1906 (Parlement) et une personne du nom d’Abraham Itskov Skorochod y figure également dans la liste de 1912 pour la ville de Vitebsk. Bien qu’on ne peut pas en être certain, il est peu probable qu’il s’agisse de notre Abraham compte tenu des dates et des villes, chacune situées à 350km de Nowogrodek/Navahroudak. (source : Lien )

Auschwitz II Birkenau Finalement, Abram décède dès son arrivée à Auschwitz-Birkenau, officiellement le 5 août 1944, quelques semaines après le débarquement allié en Normandie.

Emma, sa femme, commence des démarches administratives afin de faire reconnaître son mari comme "Déporté politique" le 22 janvier 1962. Abram finit par obtenir ce titre le 12 juillet 1962.

Après la mort d'Abram

Avant la mort d'Abram

Légende:

Photos

Genève, Suisse Abram rencontre Emma BENKISER, née à Neckarweihingen en Allemagne dans une famille de 12 enfants et travaillant en Suisse dans le service administratif d’une compagnie allemande. Le 16 octobre 1909 est né le premier fils d'Abram et de Emma BENKISER appelé Albert. Enfin, le 7 août 1911 est né leur deuxième fils Émile. La famille est établie à Genève (Plainpalais). L'année d'après, le 20 août 1910 Abram aurait obtenu son diplôme comme tailleur anglais à la Minister's Cutting Academy, à Londres.

Nowogródek (ou Navahroudak), Pologne/Russie (Biélorussie actuelle) Abram Icko Skorochod est née à Navahroudak le 2 ou le 24 décembre 1883. Il est le fils de Lejzez Skorochod et de Rosa Skorochod. La ville comptait environ 20 000 habitants dont au moins la moitié été juif parmi lesquels on compte Abram. Cependant Abram n'était pas pratiquant. Il serait parti principalement pour des raisons politiques. Selon des témoignages familiaux, il aurait fui avec Lénine, autrement dit en 1900. Néanmoins, une personne du nom d’Abram Skorochod figure sur la liste électorale de Kholmech pour les électeurs de la Douma de 1906 (Parlement) et une personne du nom d’Abraham Itskov Skorochod y figure également dans la liste de 1912 pour la ville de Vitebsk. Bien qu’on ne peut pas en être certain, il est peu probable qu’il s’agisse de notre Abraham compte tenu des dates et des villes, chacune situées à 350km de Nowogrodek/Navahroudak. (source : Lien )

Auschwitz II Birkenau Finalement, Abram décède dès son arrivée à Auschwitz-Birkenau, officiellement le 5 août 1944, quelques semaines après le débarquement allié en Normandie.

Emma, sa femme, commence des démarches administratives afin de faire reconnaître son mari comme "Déporté politique" le 22 janvier 1962. Abram finit par obtenir ce titre le 12 juillet 1962.

Après la mort d'Abram

Avant la mort d'Abram

Photo d'Abraham à un congrès de tailleurs, à Paris, en 1914

Photo de famille sur laquelle on peut voir Albert (à gauche), Emma (au centre) et Emile (à droite).

Une photo d'Abraham (date inconnue)

Menu

Quelques photos...

retour

Probablement l'homme mis en évidence ci-dessous :