Want to make creations as awesome as this one?

More creations to inspire you

Transcript

Le projet

La presqu'île de demain

Le quartier Jean Macé d'hier

Le jeu

En 2017-2018, le projet se poursuit et l'idée est de suivre les évolutions et transformations de leur lieu de vie autour de la construction de la nouvelle école Simone Lagrange, leur future école. Ce quartier en pleine restructuration et en pleine expansion ouvre une nouvelle page de son histoire et ce projet tend à faire le lien entre passé et avenir.Il s'agit cette année-là du projet "Le quartier Jean Macé d'hier à demain".

Une nouvelle école allait être construite dans le quartier.Pour accompagner ce déménagement : un projet avec Histoires de...

L'école Jean Macé, construite en 1930, était devenue trop petite pour accueillir tous les enfants du quartier.

L'aventure « Le quartier Jean Macé d’hier » a commencé au cours de l'année scolaire 2016-2017. Les objectifs de ce projet étaient de permettre aux enfants, de comprendre la naissance et l’histoire de leur quartier en rencontrant des habitants de longue date qui ont pu témoigner du quartier d'antan et en visitant le quartier à la recherche des traces du passé.

L'origine du projet

Permettre aux élèves de comprendre leur lieu de vie.

Et tout ce qui le compose.

Puis afin de bien comprendre les changements dans le quartier, afin de découvrir les bâtiments nouvellement construits ou à venir, les élèves ont rencontré des architectes, des ingénieurs et les aménageurs de la Presqu'île. Ils ont aussi pu visité de nombreux lieux fraichement construits.Ils ont également visité différents lieux de recherche et découvert de nombreux scientifiques - ces mystérieux voisins -, notamment en participant à des ateliers proposés par ces laboratoires. Le projet s'est, au fil des années, étendu et est devenu " Du quartier Jean Macé d’hier à la Presqu’île de demain ". On vous propose ici, une restrospective de ce beau projet qui aura duré in fine 8 années.

Le projet au fil du temps...

Web-documentaire Du quartier Jean Macé d'hier à la Presqu'île de demain

2022-2023 / 2023-2024

Dépliant et panneau Le quartier Jean Macé d'hier

Panneau L'innovation dans le quartier

Panneau L'écologie dans le quartier

Dépliant et panneau La Presqu'île de demain

Jeu de plateau Du quartier Jean Macé d'hier à la Presqu'île de demain

Tous les ans, à l’issue de chaque projet, les enfants de l’école Simone Lagrange ont été invités à transmettre leurs découvertes à travers plusieurs restitutions qui ont donné lieu à deux dépliants, un jeu de plateau et quatre panneaux explicatifs installés à côté de l'école dans l'espace public .

Les restitutions

2016-2017

2017-2018

2018-2019

2020-2021

2021-2022

Conception et réalisation du projet : Sandrine Guénard et Justine Bénard de l'association Histoires de... Graphisme : Justine Bénard et Olivier Baudry Dessins et textes : élèves de l'école Simone Lagrange (les CE2-CM1-CM2 de Johanna Bernard, les CE2-CM1-CM2 d'Armelle Combes et les CM1-CM2 d'Amine Fahli).

Rencontre avec les élèves

Avec Denise Sibue et Jacqueline Timotéo

Le quartier Jean Macé et la gare

Rencontre avec les élèves

Avec Jacqueline Timéo et Jeannine Pilot

La Cité Jean Macé et les abattoirs

Rencontre avec les élèves

Avec Mireille Velda et Eliane Eustache

L'école et la Cité Jean Macé

Rue Mélinée et Missak Manouchian

Rue Louise Collomb

Rue Henri Tarze

Rue Jean Macé

Rue Henry Duffourd

Rue Élie Vernet

Rue Aimé Requet

Rue Rose Valland

Rue Fernand Rouvière

Place de la Résistance

Avenue des Martyrs

Les rues de la Presqu'île

Arc Nucléart

En savoir +

Le Synchrotron

En savoir +

Interview de Yannick Lacaze, chargé de communication scientifique à l'ESRF.

Cette grosse machine a la forme d'un œil. Elle fait tourner des éléctrons très vite pour produire de la lumière (Rayons X). Cette lumière permet de voir à travers les choses sans les casser. Par exemple, on voit comment est composé un saucisson ou un crâne de gibon.

Interview de Frédéric Fabre, technicien chimiste chez Arc Nucléart.

Les scientifiques restaurent des objets précieux en bois ou en cuir. Soit ils mettent les objets dans une salle fermée dans laquelle il y a des rayons GAMA plusieurs heures pour que les insectes qui rongent le bois (vrillettes, capricornes...) meurent. Soit ils plongent les objets dans de l'eau avec de la résine.

Les informations sur ce secteur de la Presqu'île paraîtront l'année prochaine !

Les bâtiments ABC

Le Parc Berthy Albrecht

En savoir +

En savoir +

Interview de Franck Izoard, directeur de projets chez Innovia-Sages.

L’eau de la mare provient de la nappe phréatique abondante de la Presqu'île. Avant d’arriver dans la mare, l’eau a circulé dans les appartements pour chauffer en hiver et rafraîchir en été (cette eau est constament à 15°). Le dispositif qui collecte l’eau et alimente le ruisseau et la mare s’appelle le réseau d’exhaure.

Interview de Bruno Raynfeld, directeur de la Maîtrise d'ouvrage chez Grenoble Habitat.

Ce sont deux bâtiments qui ont été construits pour réduire la consommation d'électricité et d'eau des habitants. Il y a sur le toit, des panneaux photovoltaïques qui servent à transformer l'énergie solaire en électricité. Ils servent aussi à récolter la pluie. Dans les appartements, il y a des pommeaux de douche qui changent de couleur selon la consommation d'eau : ça permet d'essayer de consommer moins d'eau.

L'école Simone Lagrange

En savoir +

Interview de Christina Rival, directrice de l'école Simone Lagrange.

Interview d'Enri Chabal, architecte de l'école et Sébastien Maurel, chargé d'études environnementales.

C'est une nouvelle école qui a ouvert ses portes en février 2018. Elle est grande, elle est écologique. Elle a un jardin pédagogique, elle a un compost dans la cour, elle est toute propre. On a voulu une école économe en énergie. Pour la lumière, il y a beaucoup de fenêtres et des puits de lumière. Pour le chauffage, on utilise la géothermie.

Ateliers Arts et Sciences

Y.SPOT

En savoir +

En savoir +

Interview de Laurent Filhol, directeur adjoint à l'Innovation chez YSPOT.

C'est un endroit où des scientifiques créent des choses nouvelles, innovantes. Par exemple, on a fabriqué à YSPOT, un bâteau qui a déjà fait 3 fois le tour du monde grâce à des panneaux solaires, des éoliennes verticales, une voile et sans pétrole ! Le bâteau transforme aussi l'eau de la mer en carburant (de l'hydrogène).

C'est un endroit où on mélange l'Art et la Science. Des scientifiques et des artistes se rencontrent pour créer des nouveaux objets utilisant des nouvelles technologies.

Interview deTiana Delhome, Cheffe de projet DINOV & Coordinatrice Atelier Arts Sciences

Règles du jeu

SUSPENS

L'éco-école Simone Lagrange