Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

un Doctorat Honoris Causa de l’École normale supérieure Lettres et sciences humaines de Lyon et le Grand Prix du Théâtre de l’Académie française en 2009. Diplômé de l’École nationale d’art dramatique du Canada en 1991, il co-fonde avec Isabelle Leblanc sa première compagnie, le Théâtre Ô Parleur, avec laquelle il crée notamment en 1997 Littoral, dont il réalisera l’adaptation pour le cinéma en 2005. Comédien, il joue dans ses propres pièces, mais aussi sous la direction d’autres artistes comme Brigitte Haentjens, Dominic Champagne ou Stanislas Nordey en France en 2010 dans Les Justes de Camus ; metteur en scène, il explore d’autres auteurs tels que Shakespeare, Euripide, Wedekind, Tchekhov ou Naji Mouawad, Irvine Welsh, Edna Mazia, Louise Bombardier. À la direction du théâtre de Quat’Sous à Montréal de 2000 à 2004, il crée alors Incendies, ensuite adapté au cinéma par Denis Villeneuve en 2010, tandis que son travail est invité pour les premières fois en France au Festival des francophonies de Limoges et au Théâtre 71 de Malakoff, avant de partir en tournée en Europe, comme avec Forêts en 2006.

Né au Liban en 1968, Wajdi Mouawad le fuit pour la France de l’âge de dix à quinze ans, avant de vivre au Québec jusque dans les années 2000. Il signe des adaptations et mises en scène de pièces contemporaines, classiques et de ses propres textes publiés aux éditions Leméac / Actes-Sud. Il écrit également des récits pour enfants et les romans Visage retrouvé en 2002 et Anima dix ans plus tard, récompensé entre autres par la Société des Gens de Lettres, le Phénix de la Littérature au Liban, le deuxième roman de Laval et Lire en poche de la littérature française. Traduits en vingt langues, ses écrits sont édités ou présentés sur les cinq continents. Outre des prix à l’égard de certains de ses textes et mises en scène, Wajdi Mouawad est à plusieurs reprises distingué pour l’ensemble de son œuvre, notamment nommé Chevalier de l’Ordre National des Arts et des Lettres de France en 2002, celui du Canada en 2009 et du Québec l’année suivante, ou lors du prix de la Francophonie de la Sacd en 2004,

Alors directeur du Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa, il est artiste associé du festival d’Avignon en 2009 où il crée le quatuor Le Sang des promesses, puis s’associe avec ses compagnies de création Abé Carré Cé Carré-Québec et Au Carré de l’Hypoténuse-France au Grand T à Nantes en 2011. En parallèle de la création de Temps à la Schaubühne, c’est alors qu’il se lance dans l’aventure-fleuve de porter au plateau les sept tragédies de Sophocle, en opus thématiques Des Femmes, Des Héros, Des Mourants, qu’il réunit ensuite dans une intégrale titrée Le Dernier jour de sa vie dans le cadre de Mons 2015, capitale européenne de la culture, en parallèle d’Avoir 20 ans en 2015, projet déployé pendant cinq années auprès de 50 adolescents. Sa première création en tant que directeur de La Colline où il est nommé en avril 2016, Tous des oiseaux, jouée plus de 150 fois en France et ailleurs, remporte le Grand prix ainsi que le prix de la Meilleure création d’éléments scéniques décernés par l’Association professionnelle de la critique de Théâtre, de Musique et de Danse. Suivent les créations de Notre innocence au printemps 2018, Fauves au printemps suivant, Mort prématurée d’un chanteur populaire dans la force de l’âge avec Arthur H à la fin de l’année 2019 puis Littoral dans une nouvelle version en 2020 est encore sur les routes. Parallèlement, plusieurs de ses spectacles créés précédemment poursuivent leur tournée, comme le solo Inflammation du verbe vivre issu du projet Des Mourants ; ou encore les trois premières figures de son cycle intitulé Domestique avec Seuls, présenté plus de 200 fois depuis 2008, Sœurs qui a fêté sa 100ème représentation en 2020 à La Colline et Mère présenté à La Colline à l’automne 2021, avant les créations à venir de Frères avec Robert Lepage et Père. On compte parmi ses collaborations extérieures celle avec Krzystof Warlikowski pour Un tramway nommé désir, Contes africains et Phèdre(s) en 2016, les mises en scène des opéras L’Enlèvement au Sérail de Mozart aux Opéras de Lyon et de Toronto en 2016 puis Œdipe d’Enesco à l’Opéra de Paris en 2021, ou les installations Créatures au Château des Ducs de Bretagne à Nantes en 2015 et La Page manquante, à l’invitation de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image à Angoulême, La Page manquante est exposée jusqu’au 26 juin 2022.

1ére image

2ème image

3ème image