Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Bulletin d'informations dynamique

Ce document est dynamique, il est mis à jour au fur et à mesure que les informations cliniques ou opérationnelles sont modifiées. Information inchangée depuis la dernière date de parution. Information mise à jour.

Date de mise à jour : 2 avril 2024Date de création : 15 avril 2020

Extranet

Tableau EPI 8 septembre 2023

Nouveautés

PICTAP 2017 - MAI 2022

APP

Généralités

SIN

IND

REA

ENV

TECH

MED

PED

OBS

MED-LEG

TRAU

PSY

PICPSP

Tableau synthèse BC 2020-2022

PICPSP - document de soutien

PICPSP en ligne

Cartographie PICTAP vers PICPSP

Questions & réponses sur la page suivante

Nouveau site web : https://prehospitalierquebec.ca/ Extranet : utilisateur tap, mot de passe Tap202011$

SIN. 1 : Intervention sur un site de sinistre comportant plusieurs patients SIN. 2 : Start et JumpStart modifié

IND. 1 : Exposition à des matières dangereuses - Intervention globale IND. 2 : Exposition cutanée à des substances toxiques IND. 3 : Inhalation de vapeurs ou de substances toxiques; mise à jour mai 2022

Généralités sur les situations de réanimation; mise à jour mai 2022 RÉA. 1 :Arrêt cardiorespiratoire (ACR) d'origine médical - Adulte; mise à jour mai 2022 RÉA. 2 : Arrêt de manœuvre lors d'ACR d'origine médicale RÉA. 3 : Arrêt cardiorespiratoire (ACR) d'origine traumatique, hémorragique ou chez la femme enceinte (≥ 20 semaines) - Adulte; mise à jour mai 2022 RÉA. 4 : Arrêt des manœuvres lors d'ACR d'origine traumatique, hémorragique ou chez la femme enceinte (≥ 20 semaines) RÉA. 5 : Arrêt cardiorespiratoire (ACR) d'origine médicale - Pédiatrique (0 à puberté); mise à jour mai 2022 RÉA. 6 : Arrêt cardiorespiratoire (ACR) d'origine traumatique ou hémorragique - Pédiatrique (0 à puberté); mise à jour mai 2022 RÉA. 7 : Intubation au Combitube® du patient en hypoventilation; mise à jour mai 2022 RÉA. 8 : Protocole de prise en charge lors d'intervention de réanimation en cours avec DEA; mise à jour mai 2022 RÉA. 9 : Assistance respiratoire ou ventilatoire RÉA. 10 : Protocole de réanimation en présence de dispositif d'assistance ventriculaire gauche (DAVG) RÉA. 11 : Vomissements incoercibles

ENV. 1 : Accident de plongée ENV. 2 : Brûlure ENV. 3-A : Coup de chaleur ENV. 3-B : Crampes/Épuisement par la chaleur ENV. 4 : Électrisation / Électrocution ENV. 5 : Engelure ENV. 6 : Hypothermie; mise à jour mai 2022 ENV. 7 : Submersion

TECH. 1 : Retrait du casque protecteur TECH. 2 : Contentions TECH. 3 : Contrôle d’hémorragie; mise à jour mai 2022 TECH. 4 : Protection spinale adulte TECH. 5 : Protection spinale pédiatrique TECH. 6 : Tube orotrachéal à double voie (Combitube® et Combitube® SA); mise à jour mai 2022 TECH. 6A : Intubation supraglottique par i-gel® TECH. 6B : Intubation supraglottique par masque laryngé (LMA®) TECH. 7 : Immobilisation des extrémités TECH. 8 : Transport d’un membre amputé TECH. 9 : Oxylator TECH. 10 : Oxygène et saturométrie; mise à jour mai 2022 TECH. 11 : ECG 12 dérivations; mise à jour juillet 2021 TECH. 12 : Tourniquet TECH. 13 : Retrait de l'équipement sportif de protection (Protocole non en vigueur) TECH. 14 : Trachéostomie; mise à jour mai 2022 TECH. 15 : Ventilation avec précautions MRSI; mise à jour: juin 2020 TECH. 16 : Désobstruction des voies respiratoires par laryngoscopie directe TECH. 17 : Installation d'un cathéter intraveineux périphérique TECH. 18 : Surveillance d'un cathéter intraveineux TECH. 19 : Surveillance d'une sonde urinaire TECH. 20 : Surveillance d'une stomie intestinale TECH. 21 : Surveillance d'un tube nasogastrique (TNG) TECH. 22 : Massage cardiaque automatisé (LUCAS) Protocole de co-évaluation

MED. 1 : Ǿ Plainte spécifique : Faiblesse MED. 2 : Atteinte de l’état de conscience MED. 3 : Bradycardie, tachycardie ou palpitations MED. 4 : Céphalée MED. 5 : Choc non-traumatique MED. 6 : Confusion aiguë MED. 7 : Convulsions (patient adulte, pédiatrique et obstétrique); mise à jour mai 2022 MED. 8 : Difficulté respiratoire MED. 8-A : Dyspnée d’origine cardiaque probable MED. 9 : Douleur abdominale MED. 10 : Douleur thoracique MED. 11 : Épistaxis MED. 12 : Intoxication volontaire ou involontaire et toxicomanie; Mise à jour : avril 2021 MED. 13 : Obstruction complète des voies respiratoires par corps étranger (patient adulte et pédiatrique); mise à jour mai 2022 MED. 14 : Paralysie, paresthésie ou trouble du langage aigu, dépistage d'un patient en AVC probable et candidat à la reperfusion cérébrale MED. 15 : Perte de conscience/Syncope MED. 16 : Problèmes diabétiques – hypoglycémie; mise à jour mai 2022 MED. 17 : Réaction allergique/anaphylactique (patient adulte et pédiatrique); mise à jour mai 2022

Généralités sur les problèmes pédiatriques PED. 1 : Atteinte de l’état de conscience PED. 2 : Convulsions; mise à jour mai 2022 PED. 3 : Difficulté respiratoire PED. 4 : Obstruction complète des voies respiratoires par corps étranger; mise à jour mai 2022 PED. 5 : Réaction allergique/anaphylactique; mise à jour mai 2022

MED.-LEG. 1 : Enfant maltraité (Extrait de la loi sur la protection de la jeunesse (L.R.Q., c.P-34.1, a.38)) MED.-LEG. 2 : Arrêt cardiorespiratoire avec réanimation impraticable (Mort obscure ou non, datant de plusieurs heures) MED.-LEG. 3 : Directives de non-initiation de la réanimation MED.-LEG. 4 : Mort évidente MED.-LEG. 5 : Présence d’un médecin/sage-femme sur place MED.-LEG. 6 : Constat de décès à distance

Échelle québécoise de triage préhospitalier en traumatologie Informations sur les problèmes traumatiques TRAU. APP. Appréciation de la condition clinique préhospitalière en traumatologie TRAU. 0 : Indications d’immobilisation de la colonne vertébrale TRAU. 1 : Traumatisme adulte (incluant traumas facial, crânien, thoracique ou abdominal) TRAU. 2 : Traumatisme chez la femme enceinte TRAU. 3 : Traumatisme isolé des extrémités TRAU. 4 : Traumatisme ou brûlure oculaire TRAU. 5 : Traumatisme pédiatrique

PSY. 1 : Problème de comportement PSY. 2 : Transport sans consentement (Extrait de la loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui (L.R.Q., chapitre P-38.001) )

OBS. 1 : Femme enceinte en travail OBS. 2 : Accouchement imminent OBS. 3 : Accouchement imminent - Présentation par le siège OBS. 4 : Appréciation et soins au nouveau-né OBS. 5 : Convulsions du troisième trimestre – Éclampsie; mise à jour mai 2022 OBS. 6 : Procidence du cordon OBS. 7 : Saignement vaginal

Clinique

Opérations

  • Comment sont établies les priorités dans la grille des déterminants MPDS ?

Chaque carte d’appel mène à un déterminant basé sur un questionnaire standardisé par l’Académie (MPDS). Chacun des déterminants est associé à un niveau de priorité (P0, P1, P3, P4, P7) établi par le comité clinique provincial des CCS. Ces priorités doivent être appliquées de façon uniforme dans toute la province. Le classement des déterminants et de leurs priorités est arrêté en fonction de plusieurs variables étudiées, tel que le taux d’arrêt cardio-respiratoire, d’évènement critique, de transport urgent vers le centre hospitalier, d’infarctus du myocarde, etc. Une revue rétrospective des données statistiques est effectuée par un sous-comité pour en arriver à la grille finale des déterminants. Ces travaux portent aussi sur l’affectation des premiers répondants et la bascule vers le triage secondaire.

  • Qu'est-ce qui a motivé la révision du tableau des priorités d'affectation ?

Le comité clinique provincial des CCS assure une vigie régulière sur le tableau des priorités et réalise des analyses sur les événements cliniques liés aux déterminants et priorités. Il a été déterminé qu’une révision de ce tableau était nécessaire en 2023.

  • Qu’est-ce que le Comité clinique provincial des CCS ?

Le comité clinique provincial des CCS est un comité composé du directeur médical national, d’un membre de chaque CCS ayant des responsabilités cliniques, de quatre directeurs médicaux de CCS, d'instructeurs MPDS et d’un représentant de la Direction des soins préhospitaliers d’urgence du MSSS. Sa composition assure une représentativité des réalités régionales du Québec et des acteurs du terrain de manière à bien saisir les enjeux cliniques et opérationnels en lien avec les CCS. La mission du Comité clinique provincial des CCS est d’optimiser et d’améliorer les pratiques cliniques au sein des CCS. Il est notamment chargé d’harmoniser l’application du MPDS, de demander des changements dans le MPDS et de mettre à jour les priorités affectées aux différents codes de déterminants du MPDS.

  • Est-ce qu’une entreprise ambulancière, un DMR ou un CCS peut changer la grille MDPS ?

Non. Selon la Loi sur les soins préhospitaliers d’urgence elle est une responsabilité exclusive du ministre de la Santé qui s’appuie sur le comité clinique provincial des CCS

  • Qu’est-ce que l’objectif de temps de réponse clinique (ORTC) ?

L’OTRC, tel que publié dans le bulletin clinique du 31 mars 2023 est l’objectif de temps entre la prise d’appel au CCS et l’arrivée d’une ressource ambulancière au chevet du patient. De façon optimale et sécuritaire pour le patient, le RMU doit désormais choisir le véhicule le plus approprié pour répondre à l’appel.

  • Quel est l’impact positif de l’ORTC et en quoi cette nouvelle approche diffère-t-elle des pratiques antérieures ?

Il permettra une plus grande flexibilité dans l’affectation des ressources ambulancières, particulièrement pour les priorités P3, afin de pouvoir utiliser le véhicule le plus efficient pour répondre à la demande et non plus la première disponible, dans la mesure où elle respecte l’ORTC. Cela accentuera le respect des périodes de repas et des fins de quart.

  • Comment les RMU doivent-ils calculer le temps de transport entre le point d'attente et l'adresse de la carte d'appel pour respecter l'OTRC ?

Les RMU devront prévoir le temps de transport entre le point d’attente et l’adresse de la destination. Pour ce faire, ils devront prendre en compte certains facteurs comme les horaires de faction, les conditions météorologiques et les horaires de pauses et assumer que les paramédics se mettent en route immédiatement à la suite de la réception de l’affectation.

  • Comment ont été établies les nouvelles priorités 1 ?

Tel que mentionné préalablement, avant de modifier une priorité et son niveau d’affectation, le comité clinique a procédé à une évaluation des évènements cliniques critiques et des inconvénients d’une éventuelle sur priorisation. À la suite de cette évaluation lors de la dernière modification du tableau, certaines P3 ont été rehaussées en P1 afin de demeurer en affectation immédiate.

  • Qu’est-ce que la nouvelle priorité 2E ?

L’ajout de la P2E permet de cibler, parmi les demandes de transferts interétablissements, les pathologies chronodépendantes afin d’y affecter l’ambulance la plus rapide. Elle inclut seulement les diagnostics suivants : IAMEST, AVC aigu, trauma majeur et urgence vasculaire. L’application de la P2E peut être modulable selon les besoins régionaux.

  • Est-ce que les modifications seront révisées ?

Le comité clinique a prévu réévaluer l’impact des changements apportés, particulièrement pour les P1, au début de l’année 2024. Il compte par la suite, effectuer une vigie au 6 à 12 mois.

  • Comment puis-je communiquer avec le comité clinique des CCS ?

Nous vous rappelons que tous les acteurs du préhospitalier peuvent, via leur Directeur médical régional, soumettre au comité clinique provincial des questions ou des propositions de changement que le comité pourra étudier et implanter.

À venir